Archives par mot-clé : Exposition

« Voyage au cœur du bananier »

La SNHF a le plaisir de vous faire découvrir le parcours initiatique conçu par Fabrice Fenwick, globe-trotter et photographe, à partir des images et des témoignages qu’il a rassemblés autour d’un végétal emblématique : le bananier.

Souvenirs d’enfance, balades au cœur des serres d’Auteuil ou flâneries solitaires dans le domaine de Saint Cloud ont développé son appétence pour la nature et son goût des voyages. Après une carrière dans la production et l’événementiel cet épicurien a choisi de placer son objectif au cœur d’une bananeraie. Le résultat est époustouflant.

Une vingtaine de clichés vous emmène au plus près de la plante dans son milieu naturel. Les images vous invitent à suivre l’évolution spectaculaire de son cycle de la vie, de la plantation à la cueillette et magnifient sa beauté, trop souvent oubliée à force d’être côtoyée.

Elles évoquent également la banane, fruit de consommation si courant qu’il est devenu indissociable de notre quotidien. Lien social et économique, d’abord inscrit dans le patrimoine tropical, il est devenu, en voyageant à travers le monde, un vecteur culturel fortement intégré dans notre imaginaire collectif. De la formule populaire « avoir la banane » jusqu’à son appropriation par les artistes il a su s’imposer dans tous les domaines, sous des formes, parfois inattendues.

A l’heure où l’on se penche sur les conséquences de la production intensive de ce fruit qui a su rassembler et séduire  par ses qualités botaniques, esthétiques, économiques, culturelles ou gustatives, sans jamais perdre son pouvoir de fascination, ce reportage réveille nos sens assoupis et nous ramène au plus près de sa beauté sans fards.

L’alchimiste/photographe/voyageur signe une exposition « écoresponsable » qui invite à redécouvrir ce végétal précieux, premier cycle d’un témoignage par l’image qui inaugure une exploration plus large, développée au cours de l’année 2020.

Sylvie Depondt, Présidente de la Section Beaux-Arts de la SNHF

Informations pratiques

Entrée libre

Date
Du 12 décembre 2019 au 10 janvier 2020
du lundi au vendredi de 9h00 à 17h45
La SNHF sera fermée du 25 décembre 2019 au 1er janvier 2020

Lieu
SNHF, 84 rue de Grenelle, 75007 Paris

Vernissage

Dominique Douard – Président de la Société Nationale d’Horticulture de France, Janic GOURLET – Vice-président en charge des sections thématiques de la SNHF et Sylvie DEPONDT – Présidente de la section beaux-arts de la SNHF ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition le 11 décembre, en présence de Fabrice Fenwick.

Sur inscription

Presse

Simone Bourgarel, Responsable presse de Fabrice Fenwick – think@bourgarel.eu

___

Avec le soutien de Picto, Tirage photo de qualité professionnelle

___

[Exposition] Au jardin des plantes de la Bible du 25 avril au 7 mai 2019

De l’ouvrage de Jean Paquereau Au jardin des plantes de la Bible – Botanique, symboles et usages* est né l’exposition éponyme qui se tiendra à la SNHF du 25 avril au 7 mai 2019. Photographies, plantes, graines, racines, bois s’échappent des pages du livre, sous la houlette de son auteur, pour s’aventurer et prendre vie devant l’œil du visiteur, “nous sommes dans un jardin, le jardin du Créateur“.

L’exposition décrit et classe les différences espèces mentionnées dans la Bible, restituées autour de références bibliques, de légendes et traditions. Cette exposition invite à un parcours ethnobotanique, à une promenade visuelle, olfactive, mais aussi agronomique et symbolique!

“Nous sommes dans un jardin, le jardin du Créateur. Les plantes qui donnent à l’homme de quoi se nourrir, les plantes avec lesquelles on peut se soigner, se parfumer ; les plantes remèdes, les plantes refuges, les plantes poisons aussi ; les plantes utiles pour confectionner des habitations, des objets ; des plantes pour la cuisine, agréables à regarder tout simplement ; des plantes pour le deuil et pour les fêtes dans la joie.” Jean Paquereau

*Au jardin des plantes de la Bible – Botanique, symboles et usages
de Jean Paquereau, Inst.pour Le Developpement Forestier, 2013, 416 p.

Organisateurs

L’exposition est organisée par la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) et la Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret (SHOL). Elle sera portée par la section potagers-fruitiers de la SNHF.

Lieu

L’exposition est présentée dans les locaux de la SNHF dans le 7e arrondissement de Paris, au 84 rue de Grenelle, du 25 avril au 7 mai 2019.

Une exposition, un parcours ethnobotanique

Du jeudi 25 avril au mardi 7 mai 2019, nous vous proposons un parcours ethnobotanique. Au-delà des plantes connues du climat méditerranéen : vigne, olivier… vous y découvrirez des plantes peu connues ou oubliées, présentées selon les zones pédoclimatiques allant de l’aridité complète aux zones humides. Les usages et les symboles seront évoqués pour chaque plante ou objets issus des plantes : graines, racines, bois… L’exposition sera agrémentée de nombreuses photographies.

Raisins Orléans
Laurier tin
Figuier
Conférence et vernissage

Le mercredi 24 avril 2019
17 h : Conférence de Jean Paquereau et dédicace de son ouvrage.
19 h 30 : Dominique Douard, président de la SNHF inaugurera l’exposition.

Ouvert à tous sur inscription : communication@snhf.org ou inscription en ligne.

Visites

Les visites individuelles de l’exposition se feront aux heures d’ouverture de la SNHF, du lundi au vendredi de 9h à 17h45 (hors jours fériés).
Des visites de groupe commentées pourront être organisées à la demande au cours des week-end des 27-28 avril 2019 et 4 et 5 mai 2019. Contact : secretariat@snhf.org

Jean Paquereau

Jean Paquereau est un pépiniériste multiplicateur de végétaux orléanais retraité. De tout temps passionné de botanique, durant sa carrière il a introduit, multiplié, cultivé et mis au commerce de nouveaux végétaux d’ornement. Toujours en recherche de l’origine des plantes, il s’est pris de passion pour les plantes qui poussaient au Moyen-Orient à l’époque de l’écriture de la Bible. De toutes ses recherches, Jean Paquereau en a tiré un livre publié en 2013 sous le titre Au jardin des plantes de la Bible – Botanique, symboles et usages. Ancien vice-président de la SHOL, Officier du Mérite Agricole, Jean Paquereau a tenu de nombreuses conférences sur son sujet de prédilection. En savoir plus.

Au jardin des plantes de la Bible Botanique, symboles
et usages

Au jardin des plantes de la Bible – Botanique, symboles et usages de Jean Paquereau, avec la contribution de Jean Adnet, pasteur et Bernard Fleury, ingénieur horticole, publié par le Centre National de la Propriété Forestière, présente 110 espèces classées par type.
En savoir plus.
Comment acheter ce livre?

Exposition: Histoire d’émergences de maladies des plantes

Oliveraies détruites en Italie, bactériose du kiwi introduite en Europe avec les plants, tavelure du pommier « véritable cheval de Troie »…

A travers cette exposition réalisée avec des chercheurs en pathologie végétale (INRA, ANSES), le lecteur mène l’enquête sur ces 3 maladies émergentes introduites en Europe (Xylella fastidiosa, Pseudomonas syringae pv. actinidiae, Venturia inaequalis).


Le voyage des plantes, la mondialisation, le changement climatique et les nouvelles pratiques culturales en sont les complices.

Composée de 9 panneaux autoportés, format paysage 100 x 71 cm, sur pieds. Elle comporte également des QR codes donnant accès à des vidéos, cours en ligne et articles qui permettront aux jeunes d’aller plus loin dans leurs connaissances et aux enseignants d’étoffer leurs cours.

Public : Lycée, Grand public

Exposition diffusée par Terre des Sciences- – Objectif Végétal – INRA – ANSES

Terre des Sciences propose des ressources pédagogiques itinérantes sur des thèmes variés comme le Végétal, l’alimentation, les énergies renouvelables…

L’équipe de Terre des Sciences est à la disposition des enseignants, des animateurs et des collectivités territoriales qui souhaitent développer des activités de culture scientifique.

http://www.terre-des-sciences.fr/

Vernissage de l’exposition “Trace et lumière des simples” de Pierre Zanzucchi

Du 13 septembre au 19 octobre 2017, la Société Nationale d’Horticulture de France a accueilli, dans son hall, les œuvres de Pierre Zanzucchi, exposées à nu, sans vitre, directement offertes à l’oeil du visiteur, qui a pu ainsi en apprécier tous les effets de matière et de couleurs.

L'esprit de la trace

“A la faculté de Pharmacie de l’Université Paris Descartes, j’ai entrouvert un herbier où s’était décomposée en silence, entre des feuilles de papier vieillies par le temps, la matière disparue de tiges, de fleurs, de pétales, d’étamines…
Prisonnière, leur lumière intérieure s’était inscrite dans le papier ne laissant plus qu’une trace imaginée.
Leurs vies mystérieuses se réveillaient sous mon regard.
Le papier – sa texture, son vieillissement, son bruissement, sa couleur, son incertitude, sa fragilité – devenait le support de mon travail. Il me fallait suivre la trace de l’âme laissée par ces herbes disparues.

J’ai choisi les feuilles où l’empreinte de l’herbe s’accordait à l’énergie de mon trait. Une vie végétale antérieure surgissait encore de la forme originelle.
Mon doigt, ma main, ont dessiné. Tout devenait peinture.
Et là, dans ce silence, naissait la nouvelle énergie des plantes, dépôt de l’âme…testament des herbes disparues”

Pierre Zanzucchi

Une exposition "triptyque"

3 lieux différents accueillent une partie de l’exposition, chacune comprenant un ensemble d’une quarantaine d’œuvres réalisées par le peintre et sculpteur Pierre Zanzucchi.

Retrouvez également l’exposition “trace et lumière des simples” :

Jusqu’à la mi-novembre, dans le très bel écrin du Musée d’Histoire de la Médecine .
Et du 04 septembre au 30 octobre, dans le hall de l’Hôtel de Ville du Mans (72), dans le cadre de la manifestation “Entre cours et Jardins”.

Les mots à l'honneur

Le 13 septembre 2017, Dominique Douard, président de la SNHF et Josiane Couasnon, présidente de la section Beaux-Arts inauguraient cette exposition.

(De gauche à droite) Josiane Couasnon, Dominique Douard, Pierre Zanzucchi et Alain Baraton.

Cette soirée, animée par Aladin Reibel, comédien et auteur du livre Gourmandises artistiques, était placée sur le thème des mots et du vin.
Le public a pu, entre autre, découvrir ou redécouvrir le sens caché des couleurs des roses et des bouquets composés, le tout avec humour et passion.

L’exposition “Trace et lumière des simples” est indissociable des mots, un livre (en vente à l’accueil de la SNHF) composé de textes de différents auteurs s’exprimant sur cet herbier en voie de décomposition et sur l’artiste Pierre Zanzucchi accompagne le visiteur.

Josiane Couasnon, Alain Baraton et Dominique Douard se sont également prêtés au jeu, retrouvez dans le dossier de presse leurs mots sur cette exposition.

En savoir plus sur l'artiste et sur l'histoire de cette œuvre

[Retour sur] L’exposition-vente d’orchidées du Parc Floral de Paris

Du 18 au 20 novembre dernier se tenait au Parc Floral de Paris une exposition internationale d’orchidées organisée conjointement par la SNHF et l’association Orchidée75. Un superbe écrin de verdure avait été construit en un temps record grâce aux matériaux et statues prêtés par nos deux partenaires, le Parc Floral et les jardineries Truffaut, que nous remercions ici. Une bonne équipe de bénévoles aidés par du personnel  des partenaires avait travaillé très efficacement. Les plus belles plantes fleuries de cinq producteurs et quelques amateurs pouvaient ainsi  être mises en valeur.

003

Le stand de démonstration de rempotage a remporté un vif succès. Hormis des orchidées, on pouvait aussi acheter des bijoux, des bouquets, des plantes à bulbes, des livres et des aquarelles.

expo-vente orchidées parc floral

Un jugement des plantes exposées a permis de récompenser quelques orchidées remarquables par l’abondance de leur floraison et la qualité de leur culture. Nous ne citerons que les premiers prix, à savoir :

Catégorie botaniques

Une Coelogyne usitana  présentée par Les Orchidées de Michel Vacherot (Raphaëlle Vacherot)

coelogyne-usitana

Catégorie hybrides

Un Angraecum ‘Famille Lecoufle’ de Asendorfer Orchideenzucht (Hilmar Bauch)

angraecum_famillelecoufle

Catégorie miniatures

Un Epidendrum porpax appartenant à Floricultura (Alfredo Riboni)

epidendrum_porpax

C’est finalement l’Angraecum Famille Lecoufle qui a été élu grand champion de l’exposition.

Pour le retour des orchidées au Parc Floral après de nombreuses années d’absence, cette manifestation fut un succès. Nous devrions pouvoir pérenniser cette exposition sur un rythme qui reste à définir. Nous espérons alors vous retrouver nombreux la prochaine fois.

les-visiteurs

Philippe Lemettais, président de la section orchidées

[Section beaux-arts] Un aquarelliste au jardin

Une exposition et une promenade singulière et poétique à la SNHF .

A l’occasion de ce nouvel accrochage par la section beaux-arts à la SNHF, Fabrice Moireau nous a entraîné dans une promenade singulière et poétique en présentant plusieurs séries de travaux habitées par la thématique du jardin du 29 avril au 30 juin 2016 .

Orsan-verger printemps©Fabrice Moireau
Orsan-verger printemps©Fabrice Moireau

La fascination de Fabrice Moireau pour les jardins et son goût de les croquer remontent au début des années 90 lors d’une visite du Domaine de Chaumont-sur-Loire. La lumière occupe déjà une place centrale dans son approche picturale, lumière d’où toute vie émane ; elle semble désormais être la puissance motrice à partir de laquelle la traduction et la transmission d’une atmosphère peuvent s’opérer. Le jardin devient le lieu où règne la lumière : elle s’étire et se déploie sur ces étendues de formes et de couleurs où les éléments s’entrechoquent, s’ordonnent et vibrent à l’unisson.

Paris-la Villette ©Fabrice Moireau
Paris-la Villette ©Fabrice Moireau

L'artiste

Né à Blois en 1962, Fabrice Moireau est diplômé de l’École nationale supérieure des Arts appliqués et des métiers d’Art. Ses carnets de voyage, publiés entre autres aux éditions du Pacifique et chez Gallimard, sont de véritables témoignages culturels et ethnographiques. Sa passion pour le patrimoine architectural, les jardins et les plantes est au cœur de sa pratique artistique.

Aquarelliste, scénographe et auteur de livres illustrés, Fabrice Moireau se nourrit essentiellement des couleurs, de l’architecture et des senteurs des paysages, urbains ou ruraux, qu’il traverse lors de ses nombreux voyages. Il dit travailler toujours sur le vif, et veiller à la justesse du trait et des nuances chromatiques afin de restituer pleinement l’éphémère envoûtement de l’instant. Le dessin, précis et détaillé, est une étape nécessaire dans la technique qu’il développe. Afin de pouvoir trouver l’expression graphique adéquate et de fixer les choix liés à la nuance des couleurs, à la consistance de la matière, aux plans et aux perspectives.

De facture classique, ses œuvres sont toutefois indéniablement ancrées dans la modernité, aussi bien par les sujets qu’elles abordent que par une certaine liberté de ton et de posture assumée avec malice et audace.