Histoire

La SNHF à travers l'histoire
Héricart de Thury

La Société d’Horticulture de Paris est née le 11 juin 1827, sous l’impulsion du Vicomte Héricart de Thury. Elle devint, en 1835, la Société Royale d’Horticulture. Il s’agissait à l’origine d’un club de passionnés souhaitant échanger des expériences ou de nouvelles techniques culturales, s’adonner à l’acclimatation d’espèces exotiques.

En 1841, se forma une seconde société, essentiellement composée de praticiens, qui devint rapidement Société Nationale d’Horticulture de la Seine. Placée sous la présidence du Duc de Morny, les deux sociétés fusionnèrent en 1854 et prirent le nom de Société Impériale Centrale d’Horticulture qui s’installa au 84 rue de Grenelle en 1860 et devient Société Nationale d’Horticulture de France en 1885.

Une association au service des jardiniers depuis plus de 180 ans

En plus d’un siècle et demi, notre Société fut présidée par des hommes prestigieux issus de l’horticulture, mais aussi des personnalités publiques de premier plan. Depuis une quinzaine d’années, la présidence de la SNHF renoue avec le monde horticole. Dominique Douard, pépiniériste et entrepreneur du paysage, mais aussi président de Val’hor de 2011 à 2014, est élu à la tête de la notre association en 2015.

La SNHF a pour vocation de promouvoir l’horticulture, de servir de trait d’union entre amateurs et professionnels, de participer aux actions en faveur de la connaissance et de la protection du patrimoine végétal. Depuis 2005,  particuliers, associations ou professionnels sont représentés au sein du conseil d’administration et participent aux orientations et à la gestion de la SNHF.

Les présidents de la SNHF

Héricart de Thury est le premier des présidents prestigieux dont peut s’enorgueillir la SNHF (de 1827 à 1852). L’association a également eu pour président :

  • 1853 à 1854 : Payen, chimiste
  • 1855 à 1864 : le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III
  • 1865 à 1872 : le maréchal Vaillant
  • 1873 à 1875 : Adolphe Brongniart, professeur de botanique au muséum et membre de l’Académie des sciences
  • 1876 à 1879 : le duc Decazes, le ministre des affaires étrangères
  • 1880 à 1884 : Alphonse Lavallée, propriétaire de l’Arboretum de Segrez
  • 1885 à 1896 : Léon Say, économiste et ministre des finances, membre de l’Académie française
  • 1897 à 1925 : Albert Vigier, docteur en médecine et ancien ministre de l’agriculture
  • 1926 à 1936 : Ferdinand David, avocat et ministre et sénateur de Haute-Savoie
  • 1937 à 1945 : Alfred Nomblot, pépiniériste et auteur d’un traité d’arboriculture fruitière et de pomologie
  • 1946 à 1959 : Henri Queuille, ministre de l’agriculture
  • 1960 à 1979 :  Pierre Schneiter, président de l’Assemblée nationale et maire de Reims
  • 1979 à 2000 : Michel Cointat, ministre, officier de la Légion d’honneur et auteur de livres sur la SNHF
  • 2000 à 2002 : Jean Puech, ministre
  • 2002 à 2003 : Philippe Thiébaut, horticulteur
  • 2003 à 2015 : Henri Delbard, pépiniériste et rosiériste, officier de la Légion d’honneur et membre de l’Académie d’agriculture de France
  • Depuis 2015 : Dominique Douard, pépiniériste et entrepreneur du paysage, ancien président de Val’hor.
Titre du menu