Hommage à Marcel Lecoufle

Hommage à Marcel LecoufleC’est avec une sincère tristesse que nous avons appris la décès de Marcel Lecoufle, dans la nuit du 13 au 14 décembre 2016.

Petit-fils du botaniste orchidéiste Henri Vacherot, Marcel Lecoufle a toujours baigné dans le monde des orchidées. En 1948, il quitte pourtant le giron familial pour créer sa propre entreprise. Elle restera une des grandes références internationales. A 98 ans, suite au décès de sa fille Geneviève, il devra se résoudre à sa fermeture. Pendant plus de 70 ans, il aura été un moteur pour l’orchidophilie française.

Pourtant, il ne s’intéressait pas uniquement aux orchidées. Ainsi, il publie Les plantes carnivores en 1993. Travailleur acharné jusqu’à la fin de ses jours, il venait de faire paraître Les Broméliacées en collaboration avec Albert Roguenant. La diffusion des connaissances était son cheval de bataille, et on ne compte plus le nombre de livres de vulgarisation qu’il a écrits.

Sa grande spécialité était Les Orchidées de Madagascar, ce qui l’amena à publier sous ce titre, un livre coécrit avec Jean Boser qui reste une référence.

Excellent photographe, il a très tôt fait des prises de vues en stéréo.

Son catalogue annuel était un modèle du genre, tant par sa concision, le nombre impressionnant d’espèces proposées à la vente, que par la qualité des photos.

Compte-tenu de son importance dans la vie du monde orchidophile français, la Société Française d’Orchidophilie (SFO) lui avait consacré un numéro spécial (n° 199) de sa revue L’Orchidophile à l’occasion de son centenaire. Une lecture très intéressante pour en savoir plus.

Il fut un temps où des réunions de la SFO se tenaient au siège de la SNHF. Certains d’entre nous l’ont donc connu à ces occasions. Il a laissé chez nous un excellent souvenir. C’est une immense perte que nous déplorons aujourd’hui. La SNHF et plus spécialement la section orchidées, s’associe au monde des orchidées pour présenter à sa famille et à ses anciens collaborateurs nos sincères condoléances.

Philippe Lemettais, président de la section orchidées

One thought on “Hommage à Marcel Lecoufle”

  1. Sir – Very sorry the passing of Marcel LECOUFLE – Met Marcel picking sphagnum in a forest during WWII July 1944 then invited taking me in his steam engine auto to his home to meet his family and for a warm dinner – took me to his green houses to plant orchids – We correspondent for 70 years – Writing a book – Marcel Lecoufle orchids – Adam DeSantis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *