Archives par mot-clé : Prix de la SNHF

Prix de la SNHF : le très graphique Thamnochortus insignis

Thamnochortus insignis remporte le prix de la SNHF à la fête des plantes de printemps 2017 au Château de Saint-Jean de Beauregard, dans l’Essonne.

prix SNHF 2017
Philippe Viton de la pépinière de La Hulotte et son Thamnochortus insignis et Michel Grésille, administrateur de la SNHF

Le Prix de la SNHF de Saint-Jean de Beauregard

Le Prix de la SNHF récompense une plante d’intérêt botanique et horticole.
Les plantes candidates sont présentées par les pépiniéristes, de manière volontaire. Elles étaient au nombre de 19 cette année.

Cette édition de printemps a donc réservé aux membres du jury de belles découvertes végétales.

Le jury du Prix de la SNHF en pleine délibération

Thamnochortus insignis.Thamnochortus insignis

Le jury a distingué une plante très particulière et pleine de personnalité le Thamnochortus insignis.

Elle fait partie de la famille des Restionacées, famille de plantes d’Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande. Elle se situe entre le bambou et les graminées.

C’est un végétal particulier, dioïque, (pied mâle et femelle) qui, dans son milieu naturel des prairies humides d’Afrique du Sud, atteint 1,80m x 2m de large. Elle n’atteindra pas cette taille ici.

Elle est graphique, structurante, plutôt érigée. Au premier coup d’oeil, on dirait un jonc en fleur.

Autre atout : elle pousse très facilement en pot, ne s’étalant que très lentement.

Elle apprécie le soleil, et les terres fraîches. Sans maladie, sans souci, c’est le type même de plante qu’on remarque dans un jardin ou sur une terrasse.

Philippe Viton, pépinière de La Hulotte

Le Thamnochortus insignis  était présentée par Philippe Viton, pépinière de La Hulotte.

Kermenut
22200 Grâces-Guingamp

02.96.44.41.10
06.81.98.31.40

Info@lahulotte.net

Retour sur Saint-Jean de Beauregard

Du 23 au 25 septembre dernier, le château de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) accueillait un public nombreux pour sa traditionnelle fête des plantes automnale. La Société Nationale d’Horticulture de France, fidèle de ce rendez-vous, était de la partie.

Nous avons aimé vous y rencontrer, discuter, vous voir les bras remplis de nouvelles plantes à chouchouter et répondre à vos interrogations de jardiniers. Nous avons aussi admiré la diversité des végétaux présentés, récompensé notre préféré et toujours apprécié la beauté de cadre enchanteur. Petit retour en images sur ce bel événement !

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
Dès le vendredi matin, les passionnés sont nombreux à parcourir les allées de Saint-Jean.

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
De la grille au pied du château, près de 250 exposants présentent leurs plus beaux végétaux.

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
Le biocontrôle, au cœur des conversations sur le stand de la SNHF

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
Guy Tournellec, membre de la section potagers et fruitiers, en pleine explication du fonctionnement d’un piège à phéromones.

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
Les caméras d’Hortus Focus, nouveau magazine en ligne sur le jardinage, l’écologie et la transmission des savoirs, ont pris place sur notre stand le temps de poser quelques questions à notre expert du biocontrôle.

 

Pour cette édition automnale, nous avons choisi de vous parler du biocontrôle, ou comment utiliser des mécanismes naturels respectueux de l’environnement pour protéger nos végétaux.  De vos questions, nous avons cherché à vous donner des solutions concrètes et à vous apprendre quelques principes de base pour jardiner autrement. Pour aborder le sujet du biocontrôle plus en profondeur, notre conseil scientifique organise le 15 décembre prochain, une journée d’information gratuite et ouverte à tous sur inscription dans nos locaux, au 84, rue de Grenelle à Paris.

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné
Curieux de découvrir les coups de cœur des différent jurys, le public est au rendez-vous de la remise des prix.

St-Jean_de_Beauregard_automne_ 2016_S.Royné

 

La remise des prix et trophées est l’un des temps forts de chaque fête des plantes à Saint-Jean de Beauregard. Elle encourage les pépiniéristes en valorisant des végétaux d’exception. La SNHF y remet son prix, destiné à récompenser une plante de collection d’intérêt botanique ou horticole. Cet automne, c’est le gingembre japonais qui a séduit unanimement notre jury.

En bonus et pour le plaisir des yeux, quelques clichés de jolis végétaux croisés au détour d’une allée ou dans le potager…

Prix de la SNHF : Beau et bon, un gingembre japonais

Zingiber myoga ‘Dancing Crane’ remporte le prix de la SNHF à la fête des plantes d’automne 2016 au Château de Saint-Jean de Beauregard, dans l’Essonne.

Destiné à récompenser une plante de collection d’intérêt botanique ou horticole, le Prix de la SNHF est traditionnellement décerné tous les ans à la fête des plantes de printemps de Saint-Jean de Beauregard (91). Pour la première fois cette année, à la demande de Madame de Curel, propriétaire du domaine, un Prix de la SNHF a été remis ce vendredi 23 septembre 2016 lors de l’édition d’automne.

Le jury du Prix de la SNHF
Le jury du Prix de la SNHF en visite sur les stands de Saint-jean de Beaureagard

Le gingembre japonais myoga ‘Dancing Crane’Feuillage panaché et fleurs d’orchidées

Le gingembre japonais myoga ‘Dancing Crane’ est distingué pour son feuillage panaché remarquable, vert zébré de blanc, qui lui confère une allure très graphique. En bordure de massif ou en bac, cette plante rustique (jusqu’à – 15°C) est en outre comestible. Ses racines et ses boutons floraux s’utilisent comme condiments pour des plats aux saveurs exotiques.

De croissance rapide, jusqu’à un mètre de hauteur, la plante reste touffue et se plaît dans un sol frais, riche et humifère exposé à la mi-ombre ou au soleil mais bien drainé surtout en hiver. Très florifère, Zingiber myoga ‘Dancing Crane’ offre chaque année, à sa base, de belles fleurs d’orchidées de couleur jaune à cœur blanc.

Nouvelle introduction

Originaire de Chine, la plante est rare. Il s’agit d’une nouvelle introduction de la pépinière de la Roche Saint-Louis à Sainte-Pazanne (44) présentée par Aurore Ducreux qui en reprend l’activité à partir du 1er novembre 2016. Spécialisée dans les plantes vivaces et arbustes à feuillages remarquables, la pépinière possède un jardin qui se visite sur demande.

Aurore Ducreux de la pépinière de la Roche Saint-Louis à Sainte-Pazanne (44)
Michel Grésille, administrateur de la SNHF et Aurore Ducreux de la pépinière de la Roche Saint-Louis à Sainte-Pazanne (44)

Isabelle Cordier, journaliste, membre du jury 

Pour aller plus loin

Aurore Ducreux nous parle du gingembre panaché sur le site d’Hortus-Focus, le jardin à 360°