Archives par mot-clé : Partenaires

Le cercle vertueux du jardinage

Toutes les études sur les relations entre végétation et cadre de vie démontrent les bénéfices incontestables de la présence de verdure. Une simple recherche bibliographique, principalement d’études d’Amérique du Nord, montre que la pratique du jardinage et la présence de végétation sont multi-bienfaiteurs.

Cela va bien au delà de l’aspect purement physique ou psychologique. Les bienfaits du végétal et du jardinage possèdent un très large spectre d’application (hobby, thérapie, enjeu social, activité physique, alimentation, éducation, économie locale, criminalité, violence, etc).

En France, nous sommes très en retard dans la recherche des bénéfices à tirer du vert. Nous formulons le souhait que :

  • ces données, qui sont souvent le simple fait d’observations, puissent être validées par des expérimentations, faisant appel à des compétences multidisciplinaires, et dont les résultats seraient ainsi incontestables. Le prochain colloque scientifique de la SNHF traitera de ce sujet. Nous espérons qu’il marquera le début d’une véritable prise de conscience.
  • qu’il y ait une véritable volonté et mobilisation des pouvoirs publics, des politiques et des décideurs au sens large pour remettre le végétal au centre de nos modes de vie.

A la fin de ce document sont présentées quelques démarches (pour la plupart étrangères) méritant une attention particulière, comme les essais de végétalisation ou d’agriculture urbaine. Même si ces démarches sont marginales, elles répondent à des problématiques qui vont bien au-delà de ce que l’on pourrait imaginer.

Un autre axe, largement reconnu, mais dont les études montrent des qualités, elles aussi étonnantes, est le jardinage collectif. Très pratiqué dans les Community gardens de l’autre côté de l’Atlantique en réponse à la pauvreté et au délabrement des zones urbaines mises de côté, il témoigne de ce que les hommes ont le plus perdu en vivant en ville : la nature et les liens sociaux. En France, le jardinage collectif se développe au sein des jardins familiaux, des jardins partagés ou encore des jardins d’insertion. L’engouement qu’il suscite aujourd’hui est à la hauteur des attentes.

Le jardinage est plus qu’un passe-temps,
c’est une activité physique régénératrice multi-générationnelle.
Le jardinage est plus que de la culture,
il participe à un équilibre alimentaire sain et nécessaire.
Le jardin est plus qu’un espace récréatif,
il est le garant d’un équilibre social primordial.
Le jardin est plus qu’un lieu de rencontre,
il est un enjeu éducatif, environnemental,
économique et humain.
Il faut le voir comme un cercle vertueux.

Henri Delbard, Président de la SNHF
Emmanuel Mony, Président de l’UNEP

Manifeste pour une cité verte

Pour nos villes de demain

Le 4 octobre 2011, Val’Hor, interprofession de l’horticulture et du paysage, a rendu public le « Manifeste pour une Cité Verte », fruit de deux ans de réflexions et de travaux menés par le Cercle Cité Verte. L’académicien  Erik Orsenna et Dominique Douard, président de Val’Hor, ont animé un groupe de travail composé de personnalités d’univers très différents. Résultat : 70 propositions et 10 actions prioritaires en vue d’une meilleure intégration du végétal dans les projets publics et privés.

Le manifeste rappelle que :
– Les jardins et les paysages sont des éléments essentiels de nos vies et de nos villes.
– Au cœur du développement économique et social, les jardins comme des paysages réclament des savoirs d’excellence, gages de la croissance verte.
– Il ne sera pas possible d’agir sans la puissance publique, des citoyens, des élus, des professionnels…
– La nécessité de préserver une filière d’excellence menacée.

Des partenariats seront conclus avec les associations d’élus, sur le modèle de celui qui a déjà été signé avec l’Association des maires de France (AMF). « C’est un document ouvert destiné à définir des grandes lignes et grandes actions, mais laisse aux collectivités la possibilité de s’adapter », insiste Dominique Douard qui regroupe la profession. Le « Manifeste pour une Cité Verte » a été officiellement présenté à Nathalie Kosciusco-Morizet, Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable.
www.valhor.com

La SNHF soutient les démarches de qualité

La Société Nationale d’Horticulture de France soutient les labels de qualités mis à la disposition des entreprises de la filière du végétal d’ornement par l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage : Val’hor :

Fleurs de France, le signe de reconnaissance des végétaux produits en France.

Plante Bleue, le label des fleurs et des plantes cultivées dans le respect de l’environnement.

Label Rouge, la garantie de végétaux de qualité supérieure.

Code de conduite plantes exotiques envahissantes, l’engagement des professionnels pour préserver la diversité végétale.

Label Fleurs de France

label Fleurs de FranceDepuis 2015, à l’initiative du ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll, le logo Fleurs de France certifie au consommateur qu’il achète une fleur, un arbre, une plante ou un bulbe produit en France.

Pour les consommateurs, acheter « Fleurs de France », c’est :
– Soutenir le travail des horticulteurs et des pépiniéristes français.
– Préserver les emplois sur le territoire national.
– Être assuré de l’origine française des végétaux achetés.

http://www.labelfleursdefrance.fr/

Label rouge

Label RougeLabel Rouge, la garantie de végétaux de qualité supérieure. Le Label Rouge, l’un des plus anciens signes officiels de qualité en France, est mis en place pour les végétaux par Excellence Végétale. Les produits horticoles concernés actuellement sont les dahlias, puis viendront les sapins de Noël, les rosiers et les géraniums.

http://www.qualite-plantes.org/Les-signes-de-qualite-des-vegetaux/les-labels-sur-vegetaux.html

Label Plante bleue

Label Plante BleuePlante Bleue, la certification pour des fleurs et des plantes cultivées dans le respect de l’environnement.
La certification « Plante Bleue » est ouverte à toutes les entreprises quels que soient leur taille, leur type de production et leur clientèle. La démarche a été conçue pour répondre à la demande croissante des consommateurs en produits éco responsables et à une sensibilité accrue des donneurs d’ordres à la qualité environnementale des produits.

http://www.plantebleue.fr/

Label Code de conduite

Label Code de conduiteCode de conduite plantes exotiques envahissantes, l’engagement des professionnels pour préserver la diversité végétale.
L’élaboration du Code de conduite plantes exotiques envahissantes traduit la volonté et la capacité des acteurs de la filière à se saisir d’une problématique environnementale et à la traiter.
Cette démarche proactive de la profession apporte une réponse concrète aux préoccupations croissantes des consommateurs en matière de développement durable et de protection de la diversité végétale. D’autres démarches dans ce sens sont soutenues par VAL’HOR et notamment le label « Végétal Local ».
Ce label garantit pour les semences, les plantes, les arbres et les arbustes sauvages, leur provenance locale.

http://www.codeplantesenvahissantes.fr/accueil/