Archives par mot-clé : Journées de conférences et d’échanges

Comprendre le biocontrôle, une vidéo ludique, des conférences !

Une vidéo ludique

Depuis le 1er janvier 2019, les pesticides chimiques sont interdits à la vente, à l’utilisation et à la détention par les particuliers, c’est la loi Labbé.

Quelles alternatives existe-t-il ?
Pour répondre à cette question, la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) – en collaboration avec la Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie (FNMJ),  l’Académie du Biocontrôle (ABPBI), l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) ainsi que les Ministère de l’Agriculture et de l’Environnement – a réalisé une courte vidéo de présentation du biocontrôle avec quelques exemples simples d’application de ces méthodes.

Une journée de conférences

En Europe, la directive 2009/128/CE rend obligatoire le développement de la protection intégrée des cultures qui privilégie les méthodes préventives aux traitements utilisant des produits phytosanitaires de synthèse.
De plus, la protection intégrée utilise des méthodes curatives qui s’appuient sur des moyens de surveillance, d’observation et d’aide à la décision. Les techniques de biocontrôle, basées sur l’utilisation des agents vivants ou issus du vivant, s’inscrivent dans cette stratégie.

Respecter les principes de la protection intégrée des cultures et employer des moyens de biocontrôle implique, en premier lieu, de connaître et d’observer son jardin afin de privilégier l’activité des auxiliaires généralistes, de certains oiseaux, de microorganismes, qui sont des moyens de défense gratuits. Leur présence peut être préservée et favorisée.

Utiliser des méthodes de biocontrôle est un changement de la conception des soins au jardin. Considérer le jardin comme un écosystème, dans lequel la mise en œuvre des agents de lutte vivants (les macroorganismes et microorganismes) ou issus du vivant (médiateurs chimiques et substances naturelles), permet d’éviter ou de réparer des dégâts indésirables.

Le 12 Mars 2019, à Toulouse, une journée de conférences présentera le concept de biocontrôle et les méthodes disponibles.

Venez nombreux pour apprendre à soigner votre jardin !

Date : le mardi 12 mars 2019 de 9h à 16h30
Lieu : ENSAT Toulouse, Avenue de l’Agrobiopole – Auzeville-Tolosane, 31326 CASTANET-TOLOSAN
Tarif : inscription gratuite, seul le repas est payant si vous souhaitez déjeuner sur place (20 €).

Programme

09H00 : Accueil
09H15 : Ouverture par Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique de la SNHF

09H30 : La protection biologique intégrée et le biocontrôle : principes et importance dans la gestion des ravageurs et maladies des plantes, Cédric Bertrand, Président de l’Académie du Biocontrôle et de la protection intégrée
10H10 : Utilisation des macro-organismes en lutte biologique : intérêts et limites, André Fougeroux, Membre de l’Académie d’Agriculture de France
Questions

10H40 : Pause

11H00 : Protection des plantes à l’aide de micro-organismes, Marc Bardin, INRA
11H20 : Protection des plantes à l’aide des Stimulateurs de Défense des Plantes, Bernard Dumas, Université Paul Sabatier de Toulouse
11H40 : Les médiateurs chimiques : le présent et les perspectives dans le cadre du biocontrôle des insectes nuisibles, Brigitte Frérot, INRA
Questions

12H30  Déjeuner

14H00 : Intervention sur la réglementation, Nicolas Marquet, UPJ
14H30 : Table ronde animée par Cédric Bertrand avec la participation de Michel Javoy, Chef de projet SNHF , Jean-Christophe Duthoit, Jardinerie Truffaut et Christelle Bringaud, Direction des Jardins et Espaces Verts de la Mairie de Toulouse
16H15 : Conclusion par Yvette Dattée

16H30 : Fin de la journée

[JCE2018] La nature, le jardin et l’homme

Du 01 février au 17 avril 2018, la Société Nationale d’Horticulture de France et ses partenaires vous donnent rendez-vous pour quatre journées de conférences et d’échanges sur  « la nature, le jardin et l’homme ».

Asservir la nature en la transformant ? La domestiquer en la comprenant ? La protéger en la respectant ? Où en sommes-nous ? Ces dernières années le terme nature s’est un peu estompé au profit de celui de biodiversité privilégiant une vision champêtre jouant un rôle écologique. Aujourd’hui, le jardin d’agrément, cet espace domestique est devenu une pièce à vivre, source de beauté, de plaisir, de convivialité. Il est aussi jardin familial nourricier.

L’homme a toujours montré un intérêt pour les fleurs et plantes, en les domestiquant, les acclimatant. Il leur attribue des vertus de bien être, d’influence sur sa santé.

Nous vous donnons donc rendez-vous à travers toute la France :

[JCE2017] Fabuleuses légumineuses

affiche-jce-2017_generique_web
Création: SNHF

Du 26 janvier au 23 mars 2017, la Société Nationale d’Horticulture de France et ses partenaires vous donnent rendez-vous pour six journées de conférences et d’échanges sur les « Fabuleuses légumineuses ».

Désormais appelées fabacées, les légumineuses constituent une famille cosmopolite des zones froides à tropicales. Le terme «légumineuses » désigne essentiellement des plantes dont le fruit est une gousse, avec parfois la fonction chlorophyllienne transférée aux tiges. On note la présence de bactéries fixatrices d’azote dans les nodosités de leurs racines.

Les légumineuses, une famille de plantes à (re)découvrir !
Faciles à cultiver, amies des agriculteurs et des jardiniers, les légumineuses possèdent de très nombreuses propriétés et s’adaptent ainsi à des objectifs à la fois agronomiques, écologiques et environnementaux. Associées aux céréales, elles sont encore une source majeure de protéines végétales pour l’alimentation humaine et animale, ce qui leur confère une grande importance économique.  Elles sont également appréciées par les chefs cuisiniers. Qu’elles soient issues d’anciennes traditions culinaires et culturelles, ou au contraire très innovantes, nombreuses sont les recettes à base de légumineuses.

La famille des fabacées est présente non seulement dans tous les jardins potagers: haricot, pois, lentille…, mais aussi dans nombre de jardins d’agrément avec des espèces ornementales du plus grand intérêt, de l’arbre à la plante annuelle (acacia, arbre de Judée, févier d’Amérique, genêt, glycine, lupin, pois de senteur…). Leur diversité est infinie !

Nous vous donnons donc rendez-vous à travers toute la France :

  • le 26 janvier 2017 à Saint-Germain-en-Laye (78) > S’inscrire
  • le 09 février 2017 à Lille – Genech (59) > S’inscrire
  • Le 16 février 2017 à Lyon – Dardilly (69) > S’inscrire
  • Le 16 mars 2017 à Clermont-Ferrand (63) > S’inscrire
  • le 23 mars 2017 à Melle – Niort (79) > S’inscrire