• Actualités
  • Le Mont-Saint-Michel en fleurs à Avranches

Le Mont-Saint-Michel en fleurs à Avranches

« Un voyage extraordinaire ayant pour destination le Mont-St-Michel et sa baie et, pour environnement, les fleurs » : tel était le thème de la démonstration d’art floral organisé par le club le club Art et bouquets d’Avranches présidé par Nicole Thanguy qui s’est déroulé en octobre dernier au théâtre d’Avranches.

Deux artistes étaient à l’honneur à Avranches : Liliane Labarrière et Soizic Lefranc. «  Nos pilotes ou guides sont deux grandes dames de l’art floral, très complices mais ayant chacune leur identité florale », souligne Nicole Thanguy. Liliane et Soizic ont souvent participé ensemble à des manifestations florales en France et à l’étranger et notamment au théâtre Marinsky de Saint-Pétersbourg.

« Quand les fleurs au langage commun à tous se marient avec l’art floral qui efface les frontières, le voyage devient extraordinaire. Le merveilleux du présent s’allie avec le talent humain » a conclu Nicole Thanguy lors de son discours de présentation de cette démonstration.

Voici quelques exemples du talent de Liliane Labarrière et Soizic Lefranc…

(à gauche) Asahi, soleil levant au Japon, boule d’Heliconia éclairant les nuées matinales de clématite sauvage et de sedum, par Soizic – © club Art et Bouquets d’Avranches.
(à droite) Kogarashi, ou vent d’automne pour les japonais, sur une branche d’ajonc torturée, avec quelques petites lueurs rosées de bruyère et d’astilbes, par Liliane Labarrière – © club Art et Bouquets d’Avranches.

(à gauche) Le vent d’Ouest est un bon vent qui apporte les senteurs d’océan sur l’Ouest de la France, par Soizic Lefranc – © club Art et Bouquets d’Avranches.
(à droite) Le vitrail, par Liliane Labarrière – © club Art et Bouquets d’Avranches.

Soleil levant japonais, par Soizic, et soleil couchant sur la Baie du Mont St Michel, symphonie de roses bouquet triangulaire, par Liliane – © club Art et Bouquets d’Avranches.

Symphonie de jaune pour l’omelette de la mère Poulard, par Liliane Labarrière – © club Art et Bouquets d’Avranches.

(à gauche) Le Couesnon, par Liliane et Soizic – © club Art et Bouquets d’Avranches
(à doite) La finale avec, de gauche à droite, Soizic, Anne-Marie, Liliane et Nicole – © club Art et Bouquets d’Avranches

Le parcours de deux grandes dames de l’art floral

Liliane Labarrière

professeur d’art floral diplômée de la société nationale d’horticulture de France en 1978. Elle fonde le club Art et bouquets d’Avranches cette même année et en est la présidente pendant 30 ans et présidente honoraire depuis 2008.

Elle a organisé de très nombreuses manifestations dans ce département et à Avranches, de superbes expositions dont certains se souviennent ! Elle est déléguée de la Normandie pour la section art floral de la SNHF depuis 35 ans.

Elle est maitre Ikebana de l’école Sogetsu, démonstratrice et juge international. A son palmarès : Monaco, la Belgique, l’Italie, l’Angleterre, l’Écosse, la Russie, le Japon et, l’an dernier, elle était le juge français nommé par le SNHF au concours mondial à Dublin.

Non seulement auteur de deux livres intitulés « Fleurs en fête » et « Fleurs », elle participe, en compagnie de Soizic, à des livres de professeurs français et d’Ikebana.

Soizic Lefranc

Elle prend ses premiers cours d’art floral occidental dans la région nantaise en 1981 et commence l’enseignement en 1986 après une formation à la SNHF. Elle crée l’association Asphodèle en 1986, un cours de compositions modernes à Nantes en 1991 et une expérience d’art floral conceptuel en 2004. Parallèlement, elle étudie l’Ikebana Sogetsu avec Éliane Boulongne en 1991, obtient son diplôme de maître en 1995 et lance l’association Asphodelinh dans le Morbihan en 2008.

Ont jalonné sa vie florale l’organisation de sept concours, le management des clubs d’art floral aux floralies internationales de Nantes, Paris, Bordeaux, Toulouse, Bruxelles, de nombreuses expositions, la représentation de la région Nantes auprès de la SNHF, des démonstrations en France. Ses participations aux concours internationaux l’on transportée à Gênes, Bruxelles, Saint-Pétersbourg, Tokyo et Chicago.

Elle est rédactrice pour la revue « Esprit bonsaï », préside Asphodèle et produit de nombreux écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *