• Actualités
  • [Section Fuchsia Pélargonium] Les Floralies de Gand

[Section Fuchsia Pélargonium] Les Floralies de Gand

Deux jours pour deux spectacles éphémères les 27 et 28 avril derniers.

Organisées par la SNHF – merci à Simone Lomet – guidés et parfaitement informés par Elizabeth, la découverte  de ces deux fabuleuses installations florales : Floralies de Gand et parc de Keukenhof ont illuminé les yeux des heureux participants à ce trop bref voyage !

floralies de gand 3

Cette année les floralies ont retrouvé quatre sites au centre de la ville de Gand.  Nous ne pourrons visiter,  faute de temps,  que la citadelle, la place et la cathédrale Saint Pierre et la caserne Léopold. Sur ces trois sites, la remarquable compétence des horticulteurs gantois  se dévoile progressivement.

D’abord dans la citadelle la grande halle réhabilitée, plantée d’azalées, dissimulant un extraordinaire espace totalement tapissé d’hortensias, offrant aux visiteurs une extraordinaire installation de bégonias. Place Saint Pierre les lauriers en pots taillés selon des règles précises donnent à voir la rigueur à laquelle sont soumise ces productions des arboriculteurs gantois. Les quatre « igloos » tous blancs abritent une vision bio paysagée de la ville future ou comment la recherche horticole progresse ou encore une fabuleuse illustration florale des activités industrielles de la ville de Gand : le port, l’automobile, la métallurgie et l’éducation. Sans les explications de notre guide nous serions passés devant sans comprendre !

Dans la cathédrale, place à l’art floral ;  un lustre majestueux de fleurs et de cristaux, créé par le célèbre maître fleuriste Thomas de Bruyne illumine le transept. Ce sont de grandioses constructions florales prenant prétextes à nous initier aux sept péchés capitaux qui nous guident le long des couloirs de l’abbaye.

floralies de gand 2

La cour de la caserne Léopold devient un labyrinthe de lauriers avec tout autour la magie du zodiaque celte : à chacun son arbre pour la vie et dans la ville !

Partis tôt le matin nous sommes heureusement dans les premiers à Keukenhof. Visite libre au gré des inspirations de chacun de ces 32 hectares de jardins, plantations, attractions et mises en scène du savoir-faire des floriculteurs hollandais. Émerveillement devant cette profusion de parterres de tulipes rouges, bariolées, ébouriffés, des tapis de muscaris bleus. Toutes ces fleurs sont remarquablement mises en valeur par un entretien rigoureux des allées, pelouses, arbustes et plantes vivaces.IMG_3399

L’ascension du moulin permet de découvrir au loin l’étendue des champs de tulipes, encore du rouge, du jaune, à perte de vue. Les tulipes ne sont pas les seules fleurs à admirer à Keukenhof, une profusion d’orchidées dans le pavillon Beatrix attire de trop nombreux admirateurs, hypnotisés par l’abondance et la diversité. Dans le pavillon Willem-Alexander, en perpétuel réaménagement avec de grandioses compositions,  nous découvrons les autres spécialités florales : hortensias, plantes grasses, amaryllis, hostas…

IMG_3498Un dernier regard dans le jardin pour rejoindre le bus, en route pour Lille où nous attends le TGV. Fin de deux superbes journées magnifiquement fleuries.

Alain Le Borgne, membre de la section fuchsias et pélargoniums

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *