[Livre] Connaissez-vous Karel Capek ?

Karel Capek, l'année du jardinierConnaissez-vous Karel Capek ?
C’est un des plus grands écrivains Tchèques, né en 1890 et décédé à Prague en 1938 (un 25 décembre !). Mais c’est aussi un passionné amoureux du jardinage.

J’ai découvert au hasard d’une foire aux livres son bouquin L’année du jardinier  écrit en 1929.

Une petite merveille de poésie et d’émotion, et surtout d’humour, tout dans l’auto-dérision où chacun pourra se reconnaitre, car si l’auteur sait se moquer de lui, il se moque aussi de nous, mais tellement affectueusement que c’est un vrai bon moment que de lire ces lignes. Pas de conseils, mais de l’émotion, des odeurs, l’amour des végétaux…

Et surtout une sensation d’intemporelle. Ces lignes pourraient avoir été écrites hier ou même aujourd’hui. Un vrai bonheur.

Je vous choisis 2 petits extraits :

Le jardin n’est jamais fini. En ce sens, le jardin ressemble au monde et à toutes les entreprises humaines.

Et cette délicieuse prière :

Si ça pouvait servir à quelque chose, le jardinier tomberait à genoux tous les jours et ferait au Bon Dieu la prière suivante : « Mon Dieu, faites qu’il pleuve tous les jours, à peu près de minuit à 3 heures du matin, mais que ce soit une pluie lente et tiède, afin que la terre puisse bien s’imbiber ; qu’il ne pleuve pas sur la lavande et toutes les autres plantes qui Vous sont connues comme des plantes amies de la sècheresse ; si Vous voulez, je Vous en écrirait la liste sur un bout de papier ; et que le soleil brille toute la journée, mais pas partout (par exemple pas sur les rhododendrons), et qu’il ne soit pas trop ardent ; qu’il y ait beaucoup de rosée et peu de vent, une quantité raisonnable de vers de terre, pas de pucerons ni de limaces, pas de moisissures, et que, une fois par semaine, il pleuve du purin étendu d’eau et de la fiente de pigeon. Amen.

 Jean-Marc Muller, président de la section potagers et fruitiers

L’année du jardinier de Karel Capek aux éditions 10/18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *