• Actualités
  • Le domaine des Cèdres à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le domaine des Cèdres à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le domaine des Cèdres, ancienne propriété du roi des Belges LEOPOLD II sur le Cap Ferrat, est le plus important jardin botanique français : 16.000 espèces sur 14 hectares. En 1969 le répertoire de HYAMS : Great botanical gardens of the world , le classait au premier rang mondial pour ses collections de broméliacées et de succulentes.


Constitué à partir des années 1920 par un éminent amateur de plantes, Julien MARNIER-LAPOSTOLLE, il est demeuré privé et quasiment inconnu du grand public. Aujourd’hui la société des produits Marnier-Lapostolle a été vendue avec tout son patrimoine au groupe liquoriste italien CAMPARI (Le Monde du 17 mars 2016) lequel a depuis déclaré mettre en vente le site botanique du Cap Ferrat.

S’agissant d’une composante du patrimoine botanique mondial, de surcroit implantée en France, pays très pauvre en jardins botaniques –à titre de comparaison l’ensemble des divers sites du Muséum national d’histoire naturelle ne groupe guère plus de 7000 espèces– il nous apparaît que la collectivité publique est éminemment concernée par la préservation d’un site aussi exceptionnel.

La SNHF fut en son temps la seule institution autorisée à publier une monographie sur le domaine des Cèdres. Nous avons dès lors décidé de la remettre à disposition de tous les amoureux des plantes et des jardins.

Norbert Parguel, section AAO et Art des jardins

2 thoughts on “Le domaine des Cèdres à Saint-Jean-Cap-Ferrat”

  1. Bonjour,
    Nous organisons dans le cadre des Vieilles Maisons Françaises VMF du département des Alpes Maritimes des sorties d’environ 35 personnes nous aimerions visiter le domaine des cèdres le 14 Avril prochain car nous serons à la Ville Ephrussi le matin pensez vous que cela soit possible ?
    Avez vous des idées de visites dans le département ainsi que des conférenciers?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Le domaine des Cèdres n’est malheureusement pas ouvert au public. Concernant vos autres questions, nous invitons à vous rapprocher des associations horticoles présentes dans la région.

      Bien à vous.

      L’équipe de la SNHF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *