[Démonstration] Le sacre du Printemps

Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges

Khalil Gibran

Pour ce ” Sacre du printemps ” Alexandra Cazin et Régine Hartog ont mis le bouleau et la poésie à l’honneur.

Avec simplicité et gentillesse leur démonstration de compositions florales favorisait volontairement une réinterprétation, suivant les possibilités de chacun, principe qui a séduit le public.
Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Bouquet d’accueil

Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s’est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.

Rondeau, Charles d’Orléans

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

« C’est un travail familial » nous soulignent Alexandra et Régine.

Dans des morceaux de tronc de bouleau, renoncules, hortensia, lierre panaché, Viburnum, Hypericum et Dianthus  “Green Trick” annoncent le début du printemps .

Champs de jonquilles

Voici que Février revient, plein de promesses,
Çà et là quelques fleurs s’ouvrent hâtivement ;

Au jardin tout prend vie, tout cherche à émouvoir,
Et je sens, sous mes pas, tandis que je chemine,
La terre qui frémit et palpite d’espoir.

Février, Isabelle Callis-Sabot

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Dans un encadrement de branches de bouleau du jardin de Régine un chemin de jonquilles sortant de la mousse semble courageusement braver le froid.
La jonquille est le symbole de l’espoir et de l’attente.

Au canada et au delà, elle est le symbole de la lutte contre le cancer depuis 1957 .

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Printemps à Manhattan

« une hirondelle ne fait pas le printemps »

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Très structurée, cette pyramide de bois de bouleau fut l’occasion de nous rappeler que cet arbre  pousse jusqu’à 2 000 m d’altitude, ainsi que dans les régions arctiques.

Les Anthurium rouges et les feuilles d’aspidistra ont embellit cette architecture qui a demandé des heures de patience à nos démonstratrices.

Jardin aquatique

La mouche ouvre l’aile
Et la demoiselle
Aux prunelles d’or,
Au corset de guêpe,
Dépliant son crêpe,
A repris de l’essor.
L’eau gaiement babille,
Le goujon frétille.
Un printemps encore.

Au printemps, Théophile Gautier

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

En Belgique, les bassins et plans d’eau sont en vogue dans les jardins.

Dans des vases transparents des renoncules rouges reposant sur de prêles évoquent une danse de petits rats de l’opéra sortant leur tutus vermillons.

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Equinoxe

Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver.

Le Printemps, Claude Roy

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Courbes de flexigrass enlaçant le cornus rouge où des tulipes blanches concentrées en une masse soulignent l’élégance de cette composition.

Le terme « équinoxe » vient du latin æquinoctium, qui lie æequs (égal) à nox (nuit), et désigne le moment où la durée du jour est égale à celle de la nuit.

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Nid de printemps

À l’aube du printemps,
Comme un coucou malin,
Dans le douillet du nid
D’une grive insouciante,
Entre les oeufs bleutés,
J’ai glissé mon poème
Pour qu’il sache chanter.
Et maintenant j’attends
L’éclosion avec hâte
Pour savoir si mes mots
Sauront aussi voler

A l’aube du printemps, Paul Bergèse

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Boule végétale de mille et une branches de brindilles de bouleau et surfacée avec des rameaux fins de myrtillier sauvage donnant un caractère un peu  ”hérissé” comme dans un nid d’oiseau , placée sur un haut  vase transparent.

Le typha en ruban et les tulipes roses présagent l’arrivée du printemps.

©Agence Litchi

Sacre du printemps

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Danse de saule de plus de 2 m de hauteur du jardin de Régine Dulierre dont la réalisation a imposé beaucoup d’ingéniosité à nos deux démonstratrices.

Les feuilles d’aspidistra et les callas blanc « Colombes de la paix » ont finalisé la composition.

Démonstration Le sacre du Printemps
©Agence Litchi

Nous les remercions encore pour cette démonstration emprunte de poésie que toutes deux ont mise en mots à travers les extraits de textes ou poèmes  choisis .

Mme Marie-Joêlle Mertins de Wilmars épouse de son excellence l’Ambassadeur de Belgique en France a félicité chaleureusement nos deux invitées très honorées de sa présence.

Démonstration Le sacre du Printemps
(De gauche à droite ) Mme Marie-Joêlle Mertins de Wilmars épouse de son excellence l’Ambassadeur de Belgique en France, Régine Hartog, Alexandra Cazin, Bruno Lamberti et Claire Delort ©Agence Litchi

Claire Delort, vice-présidente de la section art floral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *