• Actualités
  • Un grand ami des plantes et des jardins nous a quittés

Un grand ami des plantes et des jardins nous a quittés

Patrice Fustier nous a quittés le samedi 9 juin, à 78 ans.

C’est en 1982 qu’il avait créé avec son épouse Hélène, dans leur magnifique propriété de l’Essonne dont ils ont hérité huit ans plus tôt avec leurs frère et belle-sœur, Olivier et Patricia de Nervaux-Loÿs, les Journées des Plantes de Courson.

Tout d’abord rassemblement amical d’amateurs passionnés, elles deviendront au fil des années, grâce à leur intuition et leur engagement, LE grand rendez-vous pour amateurs en France des pépiniéristes et horticulteurs européens.

Deux fois par an, c’est ainsi en maître des lieux soucieux du bien-être de ses 250 exposants et de ses 25 000 visiteurs que Patrice Fustier parcourait les allées de l’exposition avec une inépuisable énergie et une gentillesse à toute épreuve.

Parallèlement, le parc s’est enrichi année après année, mis en valeur avec la collaboration de plusieurs paysagistes renommés, et a été classé Jardin remarquable en 2004 par le ministère de la Culture.
Un énorme travail qui a valu une reconnaissance internationale à Patrice et Hélène Fustier, concrétisée notamment par l’attribution en 1993 de la Gold Veitch Memorial Medal décernée par la Société royale d’horticulture de Londres, une distinction qu’ils étaient les premiers Français à obtenir depuis le pépiniériste lorrain Victor Lemoine.

Patrice Fustier a également été administrateur de la Demeure historique et du Comité des collections végétales spécialisées, et en 2004 président du Comité régional des parcs et jardins d’Île-de-France. Il était chevalier de la Légion d’honneur et officier des Arts et des Lettres.

Conscients de l’importance de la transmission de leurs Journées des Plantes, devenues « culte » et modèle de manifestations de plus en plus nombreuses partout en France, Patrice et Hélène avaient confié leur organisation en 2015 à la Fondation du Domaine de Chantilly, dont Patrice était depuis 2006 membre du conseil d’administration. Conseillers et ambassadeurs, ils ont accompagné ce transfert d’un château à l’autre et permis aux Journées des Plantes de trouver leurs marques dans ce nouveau site et de rester un événement de première importance dans le calendrier des grands rendez-vous horticoles.

La SNHF, qui a toujours fidèlement accompagné les Journées des Plantes de Courson, puis de Chantilly, assure sa famille et ses proches de toute sa reconnaissance pour le rayonnement que Patrice a insufflé pendant plus de 35 ans à notre horticulture.

M-H. Loaëc, administratrice de la SNHF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *