Science participative : Appel à observations des dégâts de la canicule 2019 sur les végétaux

Sécheresse sur Viburnum (c) M. Javoy

Juillet 2019 est le mois le plus chaud qu’ait connu la planète d’après les données du programme européen Copernicus. Les chercheurs de l’Institut National de Recherche Agronomique et du Muséum d’Histoire Naturelle font appel aux jardiniers dans le but de comprendre les différents niveaux de sensibilité des végétaux aux épisodes de canicule.

Une enquête de science participative est organisée sur la plateforme Tela-Botanica. Vous pouvez y participer en envoyant vos observations illustrées par des photos. Elles doivent présenter les dégâts causés par les fortes chaleurs sur les feuilles, fleurs ou fruits de différentes espèces.

En savoir plus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *