Santé des plantes : ressources naturelles et biologie contemporaine – Webinaire #1

Présentation par Dominique Douard, Président de la SNHF, Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique,
Conférence introductive. Une longue marche : la recherche de moyens pour protéger les cultures, Jean-Louis Bernard, Président d’honneur de l’Académie d’Agriculture de France,
Diversité et modes d’action des agents pathogènes, Yvan Sache, Professeur AgroParisTech.

> Retour au programme
> Inscription

Les intervenants

Dominique Douard

Passionné d’horticulture depuis toujours, entrepreneur du Paysage et Pépiniériste à Perpignan, Dominique Douard est engagé au sein de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (UNEP) depuis 1980.
Président de l’interprofession Horticole Val’Hor de 2011 à 2014, puis président de la SNHF depuis 2015.

Yvette Dattée

Docteur d’Etat, Yvette Dattée a été enseignant/chercheur à l’Ecole Normale Supérieure puis à l’Université pendant les 20 premières années de sa carrière. Elle est ensuite entrée à l’INRAe où elle a dirigé le GEVES (Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences). Elle a présidé EUCARPIA l’association européenne d’amélioration des plantes de 1989 à 1992.
Aujourd’hui retraitée, elle est membre de l’Académie d’Agriculture de France et Présidente du conseil scientifique de la SNHF.

Jean-Louis Bernard

Membre de l’Académie d’agriculture de France, Président d’honneur.
Phytopathologiste diplômé de l’université de Lyon, a travaillé pour l’industrie phytopharmaceutique sur les maladies de la vigne et des arbres fruitiers, avant de s’intéresser à différents autres sujets dont la malherbologie. Il s’est ensuite spécialisé sur les questions relatives à la protection intégrée des cultures, à l’environnement et à la durabilité des productions agricoles. Auteur de plusieurs ouvrages sur ces sujets et de nombreuses publications, il s’intéresse aujourd’hui plus précisément à la genèse des méthodes de défense des cultures au cours des siècles passés.

Une longue marche : la recherche de moyens pour protéger les cultures.
“En adoptant l’agriculture, l’humanité a lié son sort avec celui des espèces végétales dont elle attend sa subsistance. C’est ce lien puissant qui a dicté les premiers gestes visant à l’obtention des récoltes espérées. La sécurisation des récoltes a été une problématique constante”.

Yvan Sache

Yvan Sache, ingénieur agronome (AgroParisTech) et titulaire d’un DEA en Phytopathologie, enseigne la pathologie végétale et l’épidémiologie à AgroParisTech depuis 2014, après une première carrière bien remplie de chercheur en épidémiologie végétale à INRAe, également sur le site de Grignon, où il aura passé l’essentiel de sa vie professionnelle.

Diversité et modes d’action des agents pathogènes.
“Il s’agit dans cette communication d’explorer la diversité et la spécificité des relations trophiques entre les plantes et leurs parasites, les conséquence écophysiologiques du parasitisme pour les plantes infectées, les moyens utilisés par les parasites pour établir ces relations, et leur modulation par l’environnement.”

Animatrice

Noëlle Dorion

Noëlle Dorion est ingénieur horticole et docteur en physiologie végétale. Elle est Professeur honoraire Agrocampus Ouest, spécialisée en biologie cellulaire et physiologie du développement des plantes ornementales. Elle a été présidente de la section plantes ornementales, à parfum, aromatiques et médicinales du CTPS (comité technique permanent de la sélection).
Aujourd’hui retraitée, Noëlle Dorion est membre du bureau de la Société Nationale d’Horticulture de France, chargée de la revue Jardins de France, membre du conseil scientifique de la SNHF et membre de l’Académie d’Agriculture de France.

Carte non disponible

Date / Heure
02.11
14 h 30 - 17 h 00

Catégories


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + douze =