Journée Biocontrôle à Lyon

Attention, la journée est désormais complète.

A vos agendas ! Le 10 janvier 2018, une journée d’information sur les pratiques et méthodes de biocontrôle disponibles sera présentée à l’ISARA de Lyon, venez nombreux apprendre comment soigner vos plantes.

Utiliser des méthodes de biocontrôle est un changement dans la conception des soins au jardin. Il s’agit de considérer celui-ci comme un écosystème dans lequel la mise en œuvre des agents de lutte vivants ou issus du vivant : macroorganismes, microorganismes (agents vivants), médiateurs chimiques et substances naturelles (agents issus du vivant), permet d’éviter ou de réparer des dégâts indésirables.

Respecter les principes de la protection intégrée des cultures et employer des moyens de biocontrôle implique en premier lieu, de connaître et d’observer son jardin pour privilégier l’activité des auxiliaires généralistes, de certains oiseaux, de microorganismes… moyens de défense naturels dont la présence peut être préservée et favorisée.

Le plan d’action national Ecophyto mis en place en 2008 à la suite du Grenelle de l’environnement vise la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires de synthèse.
La seconde phase de ce plan concerne directement les jardiniers amateurs et les gestionnaires d’espaces verts publics. En application de la loi Labbé, les produits phytosanitaires de synthèse ne sont plus disponibles en libre-service et seront définitivement interdits à la vente dès janvier 2019. Seuls seront autorisés les produits de biocontrôle et ceux autorisés en agriculture biologique. 

La SNHF organise cette journée de conférences afin d’accompagner les jardiniers amateurs dans le changement de leurs pratiques.

Inscription

Attention, la journée est désormais complète.

Programme*

09h00: Accueil

09h15: Ouverture par Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique de la Société Nationale d’Horticulture de France

09h30: La protection biologique intégrée et le biocontrôle : principes et importance dans la gestion des ravageurs et maladies des plantes
Philippe Reignault, Professeur, Université du Littoral Côte d’Opale

10h10: Utilisation des macroorganismes en lutte biologique : intérêts et limites
André Fougeroux, Membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France, président de la commission ravageurs et auxiliaires de l’AFPP

10h30: Protection des plantes à l’aide de micro-organismes : état de l’art et perspectives
Marc Bardin, Directeur de Recherche INRA, Directeur de l’unité de recherche Pathologie Végétale d’Avignon

11h20: Protection des plantes à l’aide des Stimulateurs de Défense des Plantes
Oscar Stapel, 
Station Expérimentation Horticole ASTREDHOR STEPP

11h40: Les médiateurs chimiques : le présent et les perspectives dans le cadre du biocontrôle des insectes nuisibles
Brigitte Frérot,
Ingénieur de recherche, docteur en biologie, Inra Versailles

12h10 Déjeuner

14h00: Intervention sur la réglementation
Jeanne Delor
, responsable des affaires techniques et réglementaires, UPJ (Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics)

14H20: Discussion

14h30: Table ronde animée par Philippe Reignault  avec la participation de :

Jean-Marc Muller, Président de la section potager/fruitier de la SNHF

Michel Javoy, Pôle projet SNHF

Daniel Boulens, Espaces verts du parc de la tête d’or

André Ayel, Lauréat concours jardiner autrement

Jacques Duperron, Administrateur FNMJ

16h15 Conclusion par Yvette Dattée et Philippe Reignault

16h30 Fin de la journée

*Programme susceptible de modification

Chargement de la carte…

Date / Heure
10.01
9 h 00 - 16 h 30

Emplacement
Institut supérieur d'agriculture et d'agroalimentaire Rhône-Alpes

Catégories


2 thoughts on “Journée Biocontrôle à Lyon”

  1. En commençant tôt vous pénalisée ceux qui vivent loin et ont de petits moyens….

    Je vis dans le haut Var
    Ai une très vieille voiture
    Vis sous le seuil de pauvrete
    Ne connais pas Lyon

    Entreprendre le voyage est déjà un énorme sacrifice budgétaire pour mon fils et moi…mzis pour y être à 9 h il faudrait partir la veille à midi, dîner et dormir sur place… ce que nous ne pouvons nous permettre….

    Dommage !

    1. même si l’horaire est plus tard: 10 h 30 par exemple ce sera aussi trop tot car la route est longue!!!!
      difficile de s’adapter aux cas particuliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *