Conférence : la rose d’Ispahan

La rose, « reine des fleurs », est omniprésente dans l’héritage littéraire, culturel et pictural iranien. Les roses et la Perse partagent une histoire très ancienne, puisque leur présence y est attestée depuis le Xe siècle avant notre ère ; c’est-à-dire avant que la rose de Damas, nom de la variété largement cultivée en Iran, ne soit rapportée en Europe par les croisés. Cette rose est réputée pour son essence, et utilisée notamment par l’industrie du parfum. Elle est beaucoup produite dans la province d’Ispahan, lieu de culture et de transformation majeur de cette fleur symbolique.

La politique de grands travaux urbains du roi Shah Abbas Ier (1588-1629) dans la nouvelle capitale perse eut pour effet la création d’un système de canaux d’irrigation complexe. La ville se métamorphose en une oasis, particulièrement propice à la plantation des rosiers qui feront d’Ispahan « la rose de l’Orient », surnommée « la cité des Roses ».

Pour certains, le rosier d’Ispahan est « le meilleur rosier ancien non remontant : s’il n’y en a qu’un, que ce soit lui ». Ces roses sont envoûtantes tant par leur subtil camaïeu de couleurs et de parfums que par leur grâce. À tel point qu’elles laisseront une trace dans l’histoire littéraire française, dont le plus bel exemple est probablement le poème de Leconte de Lisle « Les roses d’Ispahan », plus tard mis en musique par Gabriel Fauré.

Dans Vers Ispahan, Pierre Loti invite le lecteur à l’accompagner « à Ispahan » pour « venir voir la saison des roses ». Par-delà la littérature et la musique, parfumeurs prestigieux et pâtissiers ont cherché à reproduire toute l’émotion des sens que la rose d’Ispahan suscite depuis des millénaires.

“Des roses, des roses ; en cette courte saison qui mène si vite à l’été dévorant, on vit ici dans l’obsession des roses.” Vers Ispahan, Pierre Loti, 1904.

Paul Lefebvre est un directeur d’hôpital porté par son amour de la nature, et tout particulièrement celui des roses. À l’aide de son épouse, il confectionne de nombreux jardins contenant plus de 300 variétés de cette fleur, inspirés par les nombreuses roseraies qu’ils visitent à deux autour du monde. Membre fondateur de l’association « Roses Anciennes en France » et de l’Association des Amis d’André Eve, il est aussi conférencier, chercheur, photographe nature et auteur d’articles. Son expertise en roses l’a mené à s’essayer avec succès à l’hybridation, puisque l’une de ses créations, la variété « Professeur Christian Cabrol », a reçu une distinction à Courson.

Pour vous inscrire : https://www.eventbrite.fr/e/billets-la-rose-dispahan-44299522063

Chargement de la carte…

Date / Heure
09.04
14 h 00 - 16 h 00

Emplacement
Inalco

Catégories


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =