Biocontrôle

Le plan Ecophyto 2 vise à réduire l’usage de pesticides en France par tous les utilisateurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs. En complément, la loi Labbé prévoit l’interdiction d’usage des pesticides de synthèse par les jardiniers amateurs dès le 1er janvier 2019. Seuls resteront autorisés les produits utilisables en agriculture biologique, les produits à faible risque et les solutions de biocontrôle.

C’est dans ce contexte que la Société Nationale d’Horticulture de France, la Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie (FNMJ) et l’Académie du Biocontrôle et de la Protection Biologique Intégrée (ABPBI) ont souhaité s’associer dans l’objectif de promouvoir et faciliter l’utilisation des méthodes de biocontrôle auprès du grand public.

Il est essentiel, en effet, d’expliquer les grandes lignes et les intérêts du biocontrôle, qui vont modifier profondément les pratiques au jardin et de faire connaître aux amateurs les solutions disponibles, comment les utiliser à bon escient et en optimiser l’efficacité. 

Afin d’éviter que les jardiniers se détournent du jardinage, il est indispensable de les informer et de les accompagner dans un changement d’approche du jardin, en particulier de la santé des plantes.

Des outils à disposition du grand public

Deux supports explicatifs

Les jardiniers amateurs devront se passer dès le 1er janvier 2019 des produits phytosanitaires chimiques de synthèse. La Société Nationale d’Horticulture de France et la Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie se sont associées pour accompagner les jardiniers dans l’évolution de leurs pratiques et l’adoption des méthodes de biocontrôle, pour protéger les plantes de leurs jardins grâce à des mécanismes naturels, une vidéo ainsi qu’une brochure sont disponibles. 

Les fiches Biocontrôle

Destinées au grand public, elles sont diffusées largement dans les jardineries, les salons, les foires aux plantes et mises en ligne sur le site Jardiner Autrement et les sites des partenaires du projet.

Ces fiches présentent des solutions de biocontrôle et leur mise en oeuvre pour répondre à des problématiques communément rencontrées par les jardiniers amateurs. Elles sont également disponibles en complément.

Des actions de sensibilisation

Les journées d’information
Biocontrôle : des méthodes pour jardiner au naturel

Une première journée organisée le 15 décembre 2016 à la SNHF a connu un réel succès puisque 170 personnes s’y sont inscrites, dont une vingtaine de jardiniers ayant suivi la formation de jardiniers formateurs du Conseil National des Jardins Collectifs et Familiaux (CNJCF). Le 10 janvier 2018, une nouvelle journée de conférences était organisée à l’ISARA de Lyon.

Des conférences

A l’image des conférences organisées dans le cadre du projet Jardiner Autrement, des demi-journées de conférences dédiées au biocontrôle sont organisées avec l’aide des partenaires locaux en région.

Jeudi 4 octobre 2018 • 18 h • Niort

Les animations en jardineries

Des animations en jardineries d’une vingtaine de minutes sont réalisées en concertation avec les enseignes.

Ces animations sont conduites par des membres de l’ABPBI avec les supports pédagogiques conçus par le groupe de travail (ABPBI, SNHF, FNMJ).

LE FONCTIONNEMENT DU PROJET

Une convention destinée à faire connaître et à promouvoir le biocontrôle auprès des jardiniers amateurs a été signée entre la SNHF et l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) en novembre 2016 suite à un appel à projet du Ministère en charge de l’Environnement dans le cadre du plan Ecophyto. La SNHF est porteur du projet pour le compte des différents partenaires.

Un comité de suivi composé des partenaires de la convention et de Philippe Reignault, professeur,  suit régulièrement toutes les actions. Le conseil scientifique de la SNHF suit l’évolution du projet biocontrôle et certains membres y contribuent directement.

Titre du menu