Grenadier

PHOTO CASSIOPEE2010 CC
PHOTO CASSIOPEE2010 CC
  • Nom latin : Punica granatum.

 

  • Famille botanique : Punicacées.

 

  • Principaux types : Il existe de nombreuses variétés dont :
    – ‘Nana’, petit arbuste tige idéal pour une potée.
    – ‘Provence’, quant à elle, donne des fruits savoureux.
    – ‘Rubra plena’ ou ‘Rubra maxima’ aux belles fleurs doubles.

 

  • Utilisations : Selon les variétés, le grenadier est un arbre fruitier aux fruits juteux ou un arbre d’ornement se parant de belles fleurs colorées. Il se cultive en verger, en haie, ou en bac.
    Les graines aux propriétés anti oxydantes, d’une belle couleur rouge, se consomment en salade de fruits ou en jus de grenade. Elles peuvent être transformées en sirop (grenadine), mais aussi en mélasse qui apporte une touche sucrée aux plats.

 

DESCRIPTION

 

  • Origine : Asie, Iran, Inde

 

  • Caractéristiques : Le grenadier est un petit arbre arrondi atteignant les 5 mètres de hauteur, au feuillage semi persistant ou caduc. Quand les conditions de culture lui conviennent certains sujets peuvent atteindre 200 ans. Ses fleurs d’un rouge orangé vif et son tronc tortueux dont l’écorce se desquame en font un arbre ornemental intéressant. Et si l’été est chaud, il produira des fruits riches en vitamines et oligoéléments.

 

  • Période de floraison : Mai à août – septembre

 

  • Rusticité : -12°C, rustique mais certaines variétés supportent jusqu’à -17°C.

 

CULTURE

 

  • Niveau de difficulté : Très facile.

 

  • Sol : Ordinaire ou limoneux. Le grenadier tolère les sols salés ou calcaires, mais bien drainés et frais

 

  • Exposition : Le grenadier résiste à la chaleur estivale, mais exige un automne doux pour bien fructifier.

 

  • Multiplication : Semis et bouturage (le plus utilisé)

 

  • Conduite de culture : En bac ou en pleine terre selon les variétés.
    – En pleine terre, le grenadier deviendra productif 3 ou 4 ans après sa plantation.
    – La variété naine ‘Nana’ se cultive en bac pour embellir une terrasse par une floraison à petites corolles simples suivie de la production de grenades miniatures décoratives et comestibles.
    – Les variétés ornementales aux floraisons orangées et rouge vif sont d’un bel effet dans un massif.

 

  • Maladies et parasites : Arbre résistant, épargné des maladies mais possibilité d’attaques ponctuelles de pucerons

Fiche rédigée par Jean-Marie Souil, SNHF, section Plantes vivaces